marcheharaucourt1Une cinquantaine de marcheurs a répondu à l'invitation conjointe de la commune d'Haraucourt et de l'association  Chemins faisant, ce samedi 12 mai, pour une balade sur le sentier pédestre mis en place par la municipalité haraucourtoise.

C'est Annette Jost, maire du village, qui  a accueilli, à 14h, les randonneurs venus de Moyenvic, Vic, Xanrey, Villers les Nancy et bien sûr d'Haraucourt. Un groupe hétéroclite ou se côtoyaient tous les âges. Le plus jeune marcheur avait sept ans, le plus âgé, 84 ans.  Après un petit mot en guise de bienvenue, la première magistrate a donné le départ de la randonnée et tout ce petit monde s'est élancé sur les marcheharaucourt3chemins.

Trois heures de marche dans la campagne du Saulnois et la forêt de Bride, sur les chemins de champ ou les sentiers forestiers ombragés et parfois boueux qui ont permis de découvrir des lieux souvent méconnus mais néammoins charmants.

Sans doute éblouis par la beauté des lieux certains marcheurs se sont éloignés de l'itinéraire prévu et ont ainsi effectué sans le savoir un trajet supplémentaire.

marcheharaucourt4

De retour au village et juste avant l'arrivée, il était impensable de louper le fameux cimetière ménnonite de la communauté anabaptiste qui fait la fierté d'Haraucourt.

Ensuite, dans la salle des fêtes, la Municipalité et Chemins faisant offraient gâteaux et rafraîchissements aux vaillants marcheurs qui avaient bien besoin de reprendre quelques forces après ces dix kilomètres d'efforts.marcheharaucourt5

Malgré la fatigue, la satisfaction qu'on lisait sur les visages des participants, faisait dire aux organisateurs que la manifestation était une belle réussite.