Moyenvic en Lauragais

L’annexion de Lorraine est une des premières conséquences de la capitulation du gouvernement de Vichy en 1940. Les autorités allemandes, après un période de cohabitation délicate avec la population moyenvicoise (partage des pièces dans les maisons, entourloupes faites par les jeunes du village aux soldats allemands,vols d’armes, de matériel...)décident d’effacer toute trace française sur le territoire annexé. La proposition suivante est alors faite à tous les chefs de famille : Maintenant que la Lorraine est allemande, Hitler vous offre deux possibilités ; si vous acceptez de devenir de bons Allemands, vous restez, vous gardez vos biens et levez le bras et dites "Heil Hitler", ou alors, vous refusez et vous partirez en emportant 2000 francs et 30 kg de bagages et laisserez tous vos biens.valise

ruerepubliqueQuelques mois après l’entrée des troupes allemandes dans Moyenvic, tout le village (sauf deux ou trois familles) dans un élan de patriotisme extraordinaire choisit la nationalité française. En quelques heures, il fallait tout quitter : sa maison, ses meubles, ses animaux.

30 kilos de bagages par personne. C’était très peu. Le 18 novembre, c’est en bus que les habitants quittèrent le village.

Après un périple en train de plusieurs jours, ils arrivèrent à Villefranche de Lauragais, petite ville de Haute-Garonne à quelques kilomètres de Toulouse. Les familles furent réparties dans Villefranche et dans les localités voisines de Cessales, Vallègue, Lux, Montgaillard, Gardouch, Vieillevigne et Renneville. Les communes avaient organisé des réceptions et des repas en l’honneur des réfugiés qui étaient regardé un peu comme des bêtes curieuses. Mais quand les gens ont su qu’ils avaient abandonné tous leurs bien pour garder la nationalité française, le respect collectif leur était acquis. 
eglisevillefranche

Au début, l’adaptation fut difficile. Le traumatisme de l’expulsion restait très présent et puis peu à peu la vie a repris le dessus. Pendant cinq années, les Lorrains ont vécu loin de leur terre à peu près normalement. Certains ont même rencontré l’âme soeur et se sont mariés.

retourA la fin du conflit, lorsqu’il a fallu rentrer en Lorraine, des Moyenvicois sont restés dans leur région d’adoption. C’est pourquoi ce nom du Lauragais a une résonnance toute particulière dans le coeur des Moyenvicois.panneaurue


Et tout naturellement, lorsqu’il a fallu baptiser les nouvelles rues du lotissement, le nom de Lauragais s’est imposé à tous.
 
Calendrier
<<  Février 2018  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
     1  2  3  4
  5  6  7  8  91011
12131415161718
19202122232425
262728    
Envoyer une E-Carte
Dernières infos
Arts et la table, les Templiers, l'Empire, Friant, la vallée de la Seille, six conférences dans le Saulnois Dimanche, 12 Novembre 2017  
Image

 
Les associations des Amis du musée du sel de Marsal et Chemins Faisant proposent comme chaque année un cycle de conférences en commun.  La... Lire la suite...
Chopin, Debussy, Catoire de Bioncourt à Marsal, le 11 juin Samedi, 28 Mai 2016  
Image

 
C'est un évènement exceptionnel qui sera proposé aux habitants du Saulnois par l'association Chemins faisant, le samedi 11 juin, à 17 heures,... Lire la suite...
L'assemblée générale, vendredi 11 mars, 18h Samedi, 05 Mars 2016  
 
L'association culturelle moyenvicoise Chemins faisant tiendra son assemblée générale, vendredi 11 mars, à 18 h, dans la salle socio-éducative de... Lire la suite...
Derniers articles
none